20 novembre 2013

Celui qui.........

« Celui qui ne commet jamais d'erreur ne fait probablement jamais rien ».
Voilà une question qu'il importe de se poser quand on se trompe ou
qu'on se sent ridicule après avoir fait une gaffe. Il ne sert à rien
de vous réprimander ou de vous en vouloir. Au lieu de vous dire :
« Qu'est ce que je suis stupide ou maladroit ! » demandez-vous :
« De quelle façon puis-je agir autrement la prochaine fois ? »
Les erreurs enseignent qu'il existe nécessairement une façon différente
de procéder. On rapporte que Thomas Edison a dû faire 1 600 essais
infructueux avant d'inventer l'ampoule électrique. A un de ses amis
qui lui demandait pourquoi il consacrait ainsi tout son temps à un
projet qui n'aboutissait visiblement pas, Edison répliqua :
« Au contraire, j'obtiens des résultats. J'ai appris qu'il existe
1600 mauvaises façon de procéder. »
Vous avez donc le choix entre laisser vos peurs vous paralyser et
accepter vos erreurs éventuelles comme de simples problèmes à résoudre.
Les pépins sont là pour vous inviter à adopter une rythme différent,
à remanier vos plans, à changer de direction ou à modifier votre état
d'esprit.
(R. Emmet)

Posté par Roradat à 01:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

16 octobre 2013

Un beau conte......



Le Mahabharata est un long poème épique de l’Inde ancienne dont la Bhagavad-Gita, le livre sacré de l’hindouisme, est tirée. On y trouve ce récit émouvant :

      Un jour, le roi Yudhi décide de renoncer à l’illusion de son royaume et de ce monde matériel. Il part en pèlerinage, de lieux saints en lieux saints. Son but ultime: le sommet des l’Himalayas. Ses frères et son épouse l’accompagnent dans le périple.
     Alors qu’ils marchent en cortège dans la forêt profonde, un chien vient se joindre à eux. Ils gravissent ensuite une montagne gigantesque et mythique, le Meru, séjour des dieux. Le voyage devient de plus en plus difficile, l’ascension est une dure épreuve. Un par un, les membres de la famille royale tombent et meurent d’épuisement. Le roi poursuit son chemin. Il n’a plus pour compagnon que le chien qui le suit pas à pas. Puis il arrive devant la porte du ciel. Indra, le gardien des lieux, rassure Yudhi. Il retrouvera ses frères et son épouse. Quant à lui, il a obtenu de monter au ciel avec son enveloppe physique. Mais Indra refuse l’entrée au chien, ordonnant au roi de l’abandonner.
     Le roi répond qu’il est impossible « d’abandonner un être qui vous est si fidèle », que cela serait un méfait aussi grand que de «trahir un ami ». Indra lui répète, qu’après cette porte, il n’y a pas de place pour des humains avec des chiens. Il faut qu’il laisse derrière lui l’animal.

     Calmement, mais avec fermeté, le roi reste sur sa position. Il est tout à fait impossible d’abandonner ce chien pour la seule atteinte de son propre bonheur.
     Indra tente de le convaincre une dernière fois en lui répétant que s’il abandonne le chien, il obtiendra la libération en entrant au ciel. Le roi refuse une fois de plus.

     À ce moment, le chien se révèle sous sa véritable forme. Il est le grand chien Dharma, dieu des principes moraux et de l’ordre cosmique. Le chien Dharma félicite le roi Yudhi pour sa droiture et l’informe qu’il a réussi l’épreuve finale. Il a préservé l'intégrité de sa conscience, ouvert son cœur à toutes les entités vivantes et peut dès à présent franchir la porte du ciel ... avec son chien.

 

 

Posté par Roradat à 09:06 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
14 octobre 2013

Le silence

 

pleine-lune

 

Le silence est peuplé de mille sons:
Le son de ses propres pensées, de ses propres désirs.
Le silence est rempli de joie, rempli d'amour.
C'est dans le silence que l'on accède à la mélodie des étoiles, aux chants des galaxies.
C'est dans le silence que lon peut prendre conscience de son propre Univers,

que l'on entend le message de toute vie en nous.
C'est dans le silence que surgit aussi la souffrance de l'âme, la souffrance du manque d'Amour, ou l'incompréhension de cet Amour.
C'est dans le silence que la Lumière immense de notre Divinité nous apparaît, que son Amour nous éblouit.
Comme le silence est beau ! Il n'est pas le manque de bruit ou de paroles, il est l'écoute de toute vie et la conscience de tout Amour.
Apprenez à vivre ce silence, même au milieu du bruit extérieur car le silence est joie,

le silence est paix, le silence est Amour.

Votre être Divin se manifestera à vous dans ce silence, car il est tout ce que vous recherchez, dans l'expérience de la vie.
Allez à sa rencontre et unissez vous à lui.

Posté par Roradat à 09:39 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
12 octobre 2013

Juste à méditer

Ce que nous persistons à faire devient plus facile, non que la nature
de la tâche ait changé, mais parce que notre capacité à l'accomplir
s'est accrue.
(Emerson)

0n11yttf

Le sens des choses réside non pas en elles-mêmes, mais dans notre
attitude à leur endroit.
(A.de Saint-Exupéry)

 

0n11yttf

Nous habitons un univers mental.

Tout ce qui nous apparaît prend vie
dans l'invisible.

Or, nous sommes les seuls à pouvoir limiter nos
pensées, nous seuls pouvons diriger nos propres pensées.

Chacun
d'entre nous est doté de libre arbitre et chacun peut donc décider
du genre de vie qu'il mènera et de la direction que prendra sa vie.
La vie se veut une expérience personnelle et ce que nous choisissons
pour nous-mêmes devient dès lors notre expérience de vie.
(J. & C. Addington)

0n11yttf

 

Posté par Roradat à 09:11 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
10 octobre 2013

La foi......

La foi est le flambeau qui éclaire le chemin quand les autres facultés
ne peuvent le voir.
C'est l'habitude de douter et de considérer le côté sombre, déprimant,
désespéré des choses qui tue l'effort et qui paralyse l'ambition.
Il y a en nous un courant qui voudrait toujours nous conduire vers
notre vrai bien, si nous ne l'empêchions pas ou ne le détournions pas
par nos doutes et nos craintes.
Celui qui a vaincu le doute et la crainte a vaincu l'insuccès.
(J. Allen)

 

zszebeke

 

Posté par Roradat à 12:10 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

27 septembre 2013

Quelques maximes

Tous ceux qui ont obtenu des résultats satisfaisants y sont arrivés en surmontant certains obstacles. Quand une situation ne comporte aucune difficulté, n’importe qui peut en venir à bout mais cela ne s’appelle plus une réussite.  

Emmet Fox

étoiles

 

Il y a plus de courage que de talent dans la plupart des réussites.  

Félix Leclerc  

 

étoiles

 

C’est quand tu es le plus malheureux que tu éprouves en quelque sorte un sentiment de manque.

Tu as l’impression que la vie en général, et les autres en particulier, ne te donnent pas ce dont tu as besoin.

Tu essaies désespérément de t’accrocher à l’amour et à la satisfaction que tu sollicites éperdument de la part des autres mais, ainsi tu ne fais qu’en bloquer les sources.

Le nouveau monde se fonde sur la confiance en l’univers en toi.

Tu reconnais que l’énergie et l’intelligence créatrices de l’univers constituent la source essentielle de toute chose.

Dès que tu en ressens l’existence et que tu t’y abandonnes.

Le monde t’appartient.

Le vide est alors rempli de l’intérieur.

 

Shakti Gawain

 

Posté par Roradat à 12:55 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
18 septembre 2013

Maximes

Nous pouvons seulement faire ce que nous pensons pouvoir faire.
Nous pouvons seulement être ce que nous pensons pouvoir être.
Nous pouvons seulement avoir ce que nous pensons pouvoir posséder.
Ce que nous faisons, ce que nous sommes, ce que nous avons,
tout cela dépend de nos pensées.

R. Collier

 

 

 

Y penser sans cesse ne labourera pas le champ.


Proverbe irlandais

Posté par Roradat à 09:34 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
16 septembre 2013

L'étude et la recherche

L'étude et la recherche ont leur utilité, mais ni l'une ni l'autre
ne peut vous tirer d'une difficulté concrète. Rien, si ce n'est un
travail pratique effectué dans la conscience n'y parviendra.
L'erreur, quand tout va mal, c'est de lire superficiellement livre
après livre sans obtenir ni réconfort, ni résultat positif.
(E. Fox)

Posté par Roradat à 09:32 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
06 septembre 2013

Faible, fragile un enfant ?

"L’enfant paraît si faible, si fragile, comment ne pas vouloir
le protéger de tout ce qui peut le menacer ou lui faire du
mal ? Mais il faut aussi le préparer aux difficultés qui
l’attendent nécessairement et pour cela lui laisser faire
certaines expériences qui l’instruiront.
Un enfant commence à apprendre à marcher. Évidemment, il court
le risque de tomber. Mais si, pour éviter une chute on lui donne
toujours la main ou si, une fois qu’il est tombé, on se
précipite pour le relever et, s’il pleure, on le console en le
prenant dans ses bras, en lui donnant des bonbons, cet enfant
mettra beaucoup de temps à comprendre qu’il doit faire
attention et, au moindre incident, il attendra qu’on vienne à
son secours et qu’on le plaigne. Un jour, un enfant qui était
tombé montrait à sa mère l’écorchure qu’il avait au
genou.

« Et tu n’as pas pleuré », dit la mère.

« Non,répondit l’enfant, il n’y avait personne pour me voir. »
Les enfants sont certainement faibles, mais ils sont également
très perspicaces : ils sentent d’instinct où est la
faiblesse des adultes et ils en profitent. Il faut évidemment
veiller à ce que rien de grave n’arrive à un enfant. Mais le
moment où il apprend à marcher doit être pour les parents
l’occasion de le préparer à affronter seul et avec courage
les difficultés de la vie. Et pour les parents aussi, c’est un
apprentissage."

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Posté par Roradat à 06:30 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2013

Savoir allumer

"S’il vous arrive, la nuit, d’être réveillé par un bruit (le téléphone qui sonne, un objet qui tombe, une fenêtre mal fermée qui tape, quelqu’un qui frappe à votre porte), vous ne vous précipitez pas comme ça, dans le noir, pour faire face à la situation. Instinctivement, la première chose que vous faites, c’est allumer la lumière pour y voir. Eh bien, ce comportement prudent, vous devez aussi l’avoir dans n’importe quelle circonstance de la vie. Oui, dans n’importe quelle circonstance vous devez commencer par allumer la lumière. Et allumer la lumière signifie ne pas se précipiter pour agir, mais entrer en soi-même et demander l’aide du Ciel afin de trouver les meilleures solutions. Si vous n’avez pas cette lumière, vous irez à gauche, à droite, vous frapperez à toutes sortes de portes, vous essaierez toutes sortes de moyens, mais en vain. N’oubliez jamais que l’essentiel, c’est de savoir allumer la lumière en vous ; grâce à elle vous éviterez beaucoup de dégâts et de pertes de temps."
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Posté par Roradat à 12:32 - - Commentaires [6] - Permalien [#]