20 juin 2015

J'avais peur !

  

 

J'avais peur de la vérité jusqu'à ce que...
je découvre la laideur des mensonges.
 
J'avais peur d'être seul jusqu'à ce que...
j'aie appris à m'aimer moi-même et à prendre soin de moi.
 
J'avais peur de ce que les autres penseraient de moi  jusqu'à ce que...
je me rende compte qu'ils auront une opinion de moi de toute façon.
 
J'avais peur qu'on me repousse jusqu'à ce que...
j'aie compris que je dois croire en moi-même.
 
J'avais peur du ridicule jusqu'à ce que...
j'aie appris à rire de moi-même.
 
J'avais peur de vieillir jusqu'à ce que...
j'aie compris que je gagne en sagesse chaque jour et que
la jeunesse, c'est d'abord dans la tête et dans le cœur.


J'avais peur du passé jusqu'à ce que...
je comprenne et décide qu'il ne pouvait plus me blesser
si je le voulais vraiment.


J'avais peur du changement jusqu'à ce que...
j'aie vu que même le plus beau des papillons devait
passer par une métamorphose.

 

                                                           Auteur inconnu

Posté par Roradat à 07:49 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

12 juin 2015

Message du peuple des éléphants .

C'est long mais important......

NgZAfIEcHYozFrgS3PQlVM5XiYE



Nous allons quitter votre monde à moins que vous changiez la manière de le gérer et de vous comporter !

Nous sommes les pachydermes terrestres et nous jouons un rôle similaire à nos sœurs les baleines qui règnent dans l’élément eau…


     Bonjour à vous, petit peuple, nous sommes les éléphants, gardiens de la mémoire planétaire et responsables de maintenir l’équilibre dans le règne animal !
     Il est évident que notre grosseur physique est la 1ère chose qui attire le regard chez nous mais cet attribut physique n’est là que pour refléter notre grandeur d’âme et pour protéger ce qu’il y a en nous… 
     D’êtres les gardiens de la mémoire planétaire ainsi que les responsables de l’équilibre chez le peuple animal exigent maturité, force et sagesse.
    C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle nous vivions très vieux car la sagesse est une qualité que nous possédons, dès la naissance mais c’est aussi une qualité qui croît avec l’âge. 
En nous incarnant ici, nous avons à nous adapter à beaucoup de variantes avant de pouvoir exercer notre rôle de chef spirituel…

    À l’origine, notre ancêtre le mammouth, n’avait que peu de prédateurs et c’est ainsi qu’il devait en être. 
     L’éléphant, de par la place qu’il occupe au sein du règne animal, n’a jamais eu pour rôle celui de "proie", à quelques exceptions prêtes lorsqu’un éléphant est très vieux ou malade. 
Aujourd’hui cependant, marque suprême d’un très grand déséquilibre, l’éléphant est chassé et cruellement tué, sans égard pour son rôle primordial, sa place dans la famille, son âge ou sa santé. 
     Nous savons bien que les êtres qui nous massacrent sont désespérés, déconnectés et parfois sans autres moyens de survivre.
               Nous les reconnaissons rapidement de par la peur et la distorsion qui émanent d’eux…
    Cela ne vous paraît-il pas déconcertant que des êtres humains soient poussés à tuer des êtres comme nous parce qu’ils n’ont pas de quoi faire vivre leur famille sur une planète qui est, à la base, plus qu’abondante ? 
Bien sûr, les individus derrières les meurtres d’éléphants sont motivés par le maître argent ($) mais ceux qui nous massacrent sur le terrain sont aussi ceux qui pourraient nous sauver.

     Le déséquilibre des ressources et le gaspillage rends les êtres humains fous, tant ceux qui vivent l’abondance que ceux qui ne la vivent pas…
      L’ivoire, le produit de nos défenses, n’est pas une nécessité pour vous ; elle l’est

pour nous ! 
L’équilibre communautaire et familial, primordial pour les éléphants, est régulièrement rompu par les massacres qui ont encore lieux. 
Les éléphants ont besoin de ces liens, ont besoin de temps pour transmettre aux plus jeunes les connaissances qui seront nécessaires à l’exercice de leurs fonctions.
Les éléphants ont un système de communication télépathique hautement sophistiqué, qui pourrait être comparé à une sorte de bibliothèque. 
Toutes les mémoires et les informations importantes sont transmises par le biais d’une multitude d’images codées qui prennent leur sens réel graduellement, comme un livre que l’on lit sur plusieurs années. 
Les informations sont toujours transmises par les aînés, et tiennent compte de l’âge et de la personnalité de l’éléphant.

Outre les mémoires, les aînés transmettent aussi l’information planétaire et universelle actuelle qu’ils/elles captent. 
Comme tous les animaux possédant des cornes ou des bois, une partie de l’information planétaire est capté télépathiquement via nos défenses.
Les odeurs, que les éléphants captent via leur trompe, sont aussi une source d’information très importante.
Un être, humain ou non humain, est toujours reconnu ou analysé de par son odeur…
Nous pouvons savoir tout sur un être d’après les odeurs qui s’en dégagent !
C’est ainsi que nous sommes appelés à jauger et à régler des différents.
Nos facultés olfactives nous permettent d’aller au-delà des apparences pour régir le peuple animal terrestre et même aérien, dans certains cas.
Les informations que nous recevons par les odeurs nous aident à comprendre rapidement une situation et à suggérer ce qui doit être fait pour rétablir l’équilibre, en tenant compte des lois universelles dont nous somme les gardiens.
De par nos défenses, nous sommes au courant de ce qui se passe au niveau planétaire et, à l’intérieur de nous, nous sommes connectés à la mémoire planétaire terrestre, celle qui sait tout ce qui a été, tout ce qui est et tout ce qui pourrait être.
C’est elle qui nous dicte les lois de l’équilibre et le respect inné de la vie, sous toutes ses manifestations. 
De par nos facultés olfactives supérieures, nous avons aussi une foule d’informations sur la nature, les saisons, les sols et tous les êtres qui nous entourent.
Tout ceci nous place en position de guides et, dans certains cas, de souverains qui doivent trancher pour le bien du grand tout. 
Les autres animaux terrestres nous consultent et c’est à nous d’appliquer les lois et d’exprimer les conseils appropriés.
Notre présence seule suffit, dans bien des cas, car les éléphants sont naturellement respectés de tous.
Nous trouvons étrange que les êtres humains aient choisi de qualifier le lion de roi des animaux… 
Bien que notre flamboyant frère le lion joue un grand rôle dans l’équilibre de la faune et qu’il incarne de grandes qualités, il est, de loin un des êtres les plus arrogants sur cette terre ! 
Il obéit, bien sûr, à ses propres codes de lignées*
(*Codes de lignée : Codes spécifiques qui orientent les êtres dans leur vie, selon la génétique, la mission et les attributs divins propre à chaque espèce. Ces codes s’activent à différents stages de vie et en réaction à divers stimuli environnementaux, selon un plan de vie en grande partie pré-établi.)
Mais disons que la sagesse et le recul ne sont pas ses attributs les plus développées.
Le lion offre un puissant reflet aux êtres humains qui semblent préférer y voir une justification ou un exemple à suivre. 
Nous espérons que la complaisance et l’arrogance humaine tirent à leur fin car même le lion pourrait bénéficier d’un changement de statut !
Ceci étant dit, nous, du peuple des éléphants, sommes les véritables rois, les sages qui tentent de guider avec intégrité et compassion, les êtres qui marchent et rampent sur cette terre. 
Et ceci est un cadeau que nous aimerions bien vous léguer, amis humains, avec la connaissance des véritables lois qui régissent cette belle planète, vous serez en mesure de la gouverner d’une toute autre façon ! 
Beaucoup d’entre vous y aspirent et appellent ce changement et c’est pour cela que nous nous apprêtons à quitter massivement cette planète, comme d’autres de mes frères/sœurs du peuple animal.
Une fois que vous aurez reconnectés à cette mémoire qui est déjà en vous, nous n’aurons plus besoin de l’incarner pour vous et la sagesse qui accompagne cette mémoire planétaire fera de vous des "administrateurs terriens" hors pairs ! 
Difficile à croire avec tout le chaos et la noirceur qui règnent actuellement, que vous vous dirigez vers l’harmonie et la coopération mais c’est pourtant vrai !
En étant connectés à tout ce qui a été et tout ce qui sera, nous savons que vous appelez à vous très fort cette nouvelle réalité et que vous atteindrez bientôt la masse critique qui déchirera le voile illusoire de la séparation. 
Nous du peuple des éléphants ressentons très fort ce mouvement, ce retour vers la mémoire originel entamée par beaucoup d’entre vous… 
Les carnages que nous vivons actuellement sont horribles à vivre mais nous savons qu’ils sont les derniers soubresauts d’une ancienne façon d’être.
Vous êtes de plus en plus prêts à assumer votre véritable rôle de gardiens, de sages, d’administrateurs de cette merveilleuse planète, selon de véritables lois, basées sur de nouvelles valeurs. 
Lorsqu’un nombre suffisant d’entre vous serez prêts, ce savoir vous sera transmis. 
Le chiffre critique ou le nombre de gens prêts à transporter ces mémoires est très important afin de maintenir la fréquence. 
Ce savoir sera transmis oralement et énergétiquement, par télépathie. 
Si vous désirez vous y ouvrir dès maintenant, cela est possible via la méditation des Éléphants ou aussi, à travers la méditation qui vous a été suggérée au début de ce recueil de communications.
Mais, sachez que vous ne recevrez pas la totalité du savoir des éléphants avant que la masse critique soit atteinte. 
Cette masse est d’environ 755.000 Êtres humains.
Une fois ce chiffre atteint et les transmissions effectuées, nous du peuple des éléphants, auront accompli notre mission auprès de vous et nous pourrons commencer à quitter massivement le sol terrestre !
Oui, cela veut dire qu’à l’heure actuelle, il est très possible que les éléphants disparaissent complètement de la surface de la terre. 


Peut-être que certains individus opteront de rester pour vivre et partager un nouvel ère, une nouvelle façon de vivre mais cette décision sera prise en temps et lieu, si les conditions terrestres sont favorables et surtout, si les êtres humains qui auront développer leurs habiletés télépathiques en font la demande consciente. 
Ce genre de dynamique positive permettraient aux éléphants d’échanger et de partager leur incroyable savoir avec vous et cela, plusieurs d’entre nous aimeraient bien le vivre. 
Nous aimerions expérimenter une co-création et une administration conjointe et consciente (selon les véritables lois planétaires) avec les êtres humains, dans le respect et la non-violence. 
Nos peuples ont beaucoup à apprendre l’un de l’autre et les êtres humains sont des maîtres créateurs, pour le moment endormis…
À cause du déséquilibre planétaire actuel, nous pouvons dire que vous auriez plus à apprendre de nous pendant un certain temps mais heureusement, les éléphants sont d’excellents professeurs !
Nous savons respecter le rythme de chacun, nous ne sommes jamais pressés et nous avons une vision d’ensemble qui nous permet de savoir quand le moment est propice à un apprentissage particulier.
Nos dons d’enseignants, notre patience, notre bonté, notre sagesse, notre mémoire des lois planétaires et nos capacités olfactives et télépathiques sont autant de cadeaux que nous avons consciemment incorporé pour vous depuis des millénaires !
Nous vous offrons ici un choix par rapport à notre présence sur cette planète. 
Ce n’est pas un choix du style : Protéger ou ne pas protéger le éléphants de la violence et de l’extinction qui nous menace. 
Cette extinction est, en quelque sorte, prévue depuis longtemps pour nous et ce, même sans les carnages que nous subissons aux mains des vendeurs d’ivoire. 
Elle est prévue car elle correspond au moment où nous vous remettrons les clefs de notre savoir, nos mémoires ainsi que la connaissance des lois planétaires.
De plus en plus d’êtres humains s’y préparent, consciemment ou inconsciemment. 
Le choix dont nous parlons est le suivant : Allez-vous nous demander consciemment de rester afin de vivre un partenariat avec nous, afin d’échanger télépathiquement et de participer activement à la co-création d’une nouvelle façon de vivre sur cette terre ?
Ce choix est entre vos mains et nous n’avons aucun jugement sur ce que vous pourriez décider. 
Nous allons quitter cette planète et cela nous place en position de neutralité. 
Il en revient à vous de conscientiser ce choix et de nous lancer l’invitation, à partir de votre espace de cœur et avec l’ouverture télépathique nécessaire à une communication dans les 2 sens.
Si cette invitation nous est lancée, chacun d’entre nous, individuellement, sera appelé à revoir sa décision afin d’indiquer si il/elle désire partir ou rester pour expérimenter ce nouveau partenariat.
Les éléphants, en tant que guides, à titre de gardiens des lois planétaires et surtout en tant que maître de l’élément terre, se retrouvent ainsi en position unique. 
Nos consœurs les baleines sont maîtres de l’élément eau et, de par ce fait, ne se retrouverons pas devant cette même possibilité.
Elles aussi sont appelées à quitter cette planète mais il est encore possible, à l’heure actuelle, qu’elles demeurent en petit nombre.
Pour elles qui sont aussi gardiennes d’une mémoire (celle des sons), c’est une course contre la montre qui est actuellement vécue car elles sont chassées massivement encore et souvent tuées par la technologie de guerre qui sillonne vos océans.
Les êtres qui maintiennent une fréquence élevée et qui sont porteurs de savoirs, de mémoires importantes pour cette planète et ses habitants, sont actuellement plus menacés que jamais.
Et, il nous peine d’avoir à le dire, nous sommes aussi consciemment détruis par une poignée d’êtres puissants qui désirent faire disparaître notre savoir de la surface terrestre !

 
La raison de cette révélation, qui peut en choquer plusieurs, est de simplement vous conscientiser et vous préparer à recevoir nos dons, nos mémoires et notre savoir afin que tous les êtres humains en bénéficient et afin d’aider notre planète à entrer dans la phase de paix, d’harmonie et de coopération qui lui est destinée.
Bien que le temps soit pour nous une notion différente de la vôtre, nous pouvons vous dire que ce que nous vous avons communiqué se déroulera sur une période d’environ 6 ou 7 ans.
Pour beaucoup d’entre vous qui lirez ces lignes, de votre vivant…
Ne fermez plus les yeux. 
Voyez ce qui se passe sur cette terre.
Soyez conscients et effectuez des choix clairs sur  le type d’expériences que vous désirez vivre sur cette planète.
Voyez que de grands êtres tel que nous, tel que les baleines et les aigles, des êtres d’une grande sagesse qui vivent dans l’harmonie et la compassion, sont massacrés sans raisons valables.
Ouvrez vos cœurs à recevoir notre savoir afin qu’il ne meurent pas avec les derniers d’entre nous.
Soyez prêts à assumer vos responsabilités en tant que guides et administrateurs de cette planète. 
Les connaissances que nous transportons sont vitales à l’installation des nouvelles fréquences sur la terre. 
Ouvrez nous votre cœur et votre esprit pour entendre ce que nous avons à vous dire et recevoir les cadeaux que nous avons à vous remettre.
Ces cadeaux viennent avec une responsabilité accrue mais il est temps, peuple humain, que vous repreniez ces responsabilités ainsi que votre véritable souveraineté, celle qui obéit aux lois planétaires et universelles, celle qui fera de vous les administrateurs de ce grand cadeau qu’est la planète terre, Urantia Gaïa…
Nous, du peuple des Éléphants, vous saluons et vous transmettons notre plus profond respect pour la tâche que vous vous êtes ouverts à accomplir dans les prochaines années : l’Unification de TOUT les peuples, animaux, humains, minéraux, végétaux, intra et extra terrestre, dans l’amour, la coopération et l’harmonie. 
Nous sommes tous UN et nous ne pouvons plus évoluer à travers l’illusion de séparation qui règne ici depuis des milliers d’années.
Il ne s’agit pas pour vous de perdre votre discernement et d’ouvrir votre porte et votre cœur à tout les êtres qui se présentent à vous ; bien au contraire ! 
Il est temps, plus que jamais de s’installer dans l’espace du cœur pour bien jauger l’être qui est devant vous et faire des choix basés uniquement sur la polarité que vous désirez vivre : l’Amour ou la peur. 
Cette reprise de pouvoir est le premier pas vers une véritable souveraineté, peuple humain et vous ne pouvez plus vous permettre le luxe de l’inconscience !
Sachez ceci, peuple humains : Chacun d’entre vous est "en parenté" avec une, deux ou trois espèces animales. 
Tant et aussi longtemps que vous ne connecterez pas réellement avec les êtres de cette/ces espèce(s), tant et aussi longtemps que vous ne réaliserez pas la fusion des âmes avec eux, vous serez malheureux, perdus et déconnectés. 
Afin de vivre en harmonie et de retrouver votre véritable "humanité", vous avez besoin d’eux et le contraire est vrai aussi. 
Un des rôles importants des éléphants, gardiens de la mémoire planétaire, est de vous guider vers les animaux qui correspondent à votre lignée d’incarnation, lorsque vous avez perdus contact avec eux.
Interrogez votre cœur, observez vos affinités, elles vous en diront long sur les animaux de votre lignée. 
Le savoir que nous vous transmettons ici est très important. 
Il vous donnera accès à un espace de joie, de communion profonde avec vous-même et la vie, si vous vous donnez la peine de chercher et de reconnecter avec les êtres du peuple animal qui vous sont "apparentés", ceux qui sont de la même lignée que vous…
Vos vies ne font qu’UNE et un de vos plus grand mal-aise vient de votre ignorance face à se fait.
Nous, du peuple des Éléphants, sommes prêts à partager notre mémoire, notre savoir et nos cadeaux.
Êtes-vous prêts à les recevoir ?


Par Caroline Leroux (communicatrice animalière).

Posté par Roradat à 05:22 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :
10 juin 2015

À méditer....

Réveille-toi et vis! 

Vis cette vie pleine et radieuse qui est ton vrai héritage.

N'aie peur de rien.

Tu as en toi toute sagesse, tout pouvoir, toute force et tout entendement.

Arrache ces mauvaises herbes du doute, de la peur et de l'incertitude, afin qu'elles ne puissent

pas étouffer le beau jardin au fond de toi, et que tout le meilleur puisse croître dans une liberté

et une perfection véritables.

Libère ce qui est à l'intérieur afin que cela se reflète à l'extérieur,

 

Tu ne peux le cacher quels que soient les efforts dans ce sens.

 

S'il y a la confusion et le chaos en toi, ils se refléteront dans le monde extérieur, par  ce à quoi

 

 tu ressembles, par tes comportements, par les choses que tu fais, et par ce que tu as autour de

 

 toi.

Tu ne peux cacher ce qui est en toi, même si tu t'y efforces!

 Lorsque tes pensées émanent du  plus haut, la beauté et la perfection se reflètent à l'extérieur.

Tu es comme un miroir auquel on donne un poli brillant: rien ne peut rester caché."

Eileen Caddy. "La petite voix

 

 

« L’eau n’a pas de visage parce qu’elle ne reflète que le présent ».

Marcel HAVRENNE

Posté par Roradat à 08:42 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2015

Clefs de sagesse.

 Clef  219


Apprenez la maîtrise petit à petit. Vous ne l’acquerrez pas tout de suite, mais pendant quelques minutes par jour, essayez de vous entendre parler, de vous écouter dans vos échanges, de vous écouter penser, et vous serez étonnés par tous les mots inutiles que vous prononcez dans une journée, par toutes les pensées négatives que vous pourrez avoir, par toutes les limitations que vous vous créez, par tous les doutes que vous pouvez avoir. A ce moment-là, vous vous rendrez compte de vos erreurs et vous aurez une envie extraordinaire de les rectifier.

306
Nous vous demandons de consacrer le maximum de vos potentialités à vivre le mieux possible chaque acte au quotidien.
 Nous vous demandons de ne pas vous affliger inutilement de ce que vous pouvez entendre, de ce que vous pouvez vivre, de ce que vous pouvez percevoir. Nous vous demandons d’être beaucoup plus sereins au niveau affectif, de considérer les relations affectives, familiales, amicales d’une façon différente.

Si vous arriviez à le faire, vous arriveriez à considérer la vie simplement comme une expérience, vous dédramatiseriez le plus possible les actes de chacun.

Posté par Roradat à 14:32 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2015

Fête des mamans

 

 

citation

 

voir aussi ICI

JE T'M

Posté par Roradat à 09:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

23 mai 2015

Citations

Hebergeur d'image

Posté par Roradat à 08:25 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :
20 mai 2015

“L’Arbre et la graine”

548f55b0

Quelqu’un meurt, et c’est comme des pas qui s’arrêtent.
Mais si c’était un départ pour un nouveau voyage ?
Quelqu’un meurt, et c’est comme un arbre qui tombe.
Mais si c’était une graine germant dans une terre nouvelle ?
Quelqu’un meurt, et c’est comme une porte qui claque.
Mais si c’était un passage s’ouvrant sur d’autres paysages ?
Quelqu’un meurt, et c’est comme un silence qui hurle.
Mais s’il nous aidait à entendre la fragile musique de la vie ?

Benoît Marchon

 

Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis.
Victor Hugo


Parler de ses peines, c’est déjà se consoler.
Albert Camus

Posté par Roradat à 08:17 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

Paix..........

Un ancien message.......


         " Je vais vous dire, enfants de la Terre, vous qui parlez si souvent de Paix, et qui ne savez pas ce que cela veut dire, je vais vous dire comment conquérir cette Paix.

           D'abord, il faut que vous fassiez la paix avec vous-même.
La paix, ce n'est pas être résigné. Ce n'est pas non plus quelque chose que l'on obtient avec une signature en bas d'un décret.
La paix s'apprend, se vit au quotidien.
Apprenez d'abord à faire la paix en vous, avec vous.
 C'est facile, mais vous ne le savez pas.

 Essayez d'enlever de vous toute contradiction, de vous harmoniser, de vous voir tranquille.
Ne projetez jamais sur les autres votre colère, ni votre amertume, ni votre agressivité. Mais projetez toujours la paix.
Apprenez à dire : que la Paix soit avec vous, en vous. Comprenez que, pour qu'un peuple, une planète entière, vive dans la paix, il faut que cette paix vienne de l'intérieur de vous-même.

Autrement, il n'existera jamais de paix dans le monde. Cultivez-la jour après jour.

 Évitez les querelles inutiles, les mots qui blessent, les soucis superflus.

Évitez de penser pour les autres. pensez pour vous-même et pensez bien.

Quand vous aurez appris que la paix est avant tout en vous-mêmes, vous pourrez la projeter sur tous les gens qui vous entourent.

Quand vous aurez compris que c'est très facile, la paix continuera de par le monde.

Que chacun d'entre vous comprenne qu'il n'y aura pas de paix possible si vous ne faites pas tout d'abord la paix en vous, avec vos proches.

N'oubliez pas, la paix s'apprend, se mérite."


 http://perso.orange.fr/ciel-a-la-terre/FR/Paix.htm








Posté par Roradat à 07:11 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
16 mai 2015

L'oursonne

 

 

          Il était une fois une oursonne, qui contrairement aux autres oursonnes de son village qui, elles, jouaient à la dînette, à sauter à la corde ou à chat perché, avait passé une partie de son enfance à garder les enfants ours du voisinage. Vous savez, c'est une habitude chez les ours, chaque fois que des parents ours voulaient sortir, rendre visite à des amis, aller au cinéma ou passer un week-end en amoureux, ils confiaient leurs enfants à cette petite ourse, qui faisait donc la gardienne d'enfants.

 

           C'est ainsi qu'elle passa l'essentiel de sa jeunesse et même de son adolescence à prendre soin d'enfants qui n'étaient pas les siens. Elle s'occupait d'eux avec beaucoup d'amour, de compétence et de gravité. Toute petite, elle avait souvent pensé:

"Quand je serai femme, quand j'aurai des enfants à moi, je ne les confierai à personne d'autre, je m'en occuperai moi-même!"

        Cette petite ourse avait grandi, s'était mariée, et malgré son grand désir, n'avait jamais pu avoir d'enfants avec son mari. En fait c'est son mari qui ne pouvait concevoir. Aussi décidèrent-ils d'adopter et de recueillir dans leur belle maison des oursons abandonnés. Eux qui étaient des ours blancs, vivant près du pôle, ils accueillirent des ours bruns, qu'ils allèrent chercher dans le Sud. Ils adoptèrent ainsi trois oursons superbes à la peau tout ensoleillée, aux grands yeux brillants qui, je dois le dire, s'adaptèrent assez bien au climat plus rigoureux qui régnait près du pôle.

        l'ourse tout au fond d'elle n'avait pas renoncé à son rêve, à son désir d'avoir un enfant à elle.

       Elle fit beaucoup de démarches, tenta d'expérimenter les nouvelles méthodes de procréation assistée, se débattit entre rêve et désirs, persévéra et échoua.

                                        Elle ne put avoir d'enfant.

        Plus les années passèrent et plus son désir devenait vivace et même impérieux. Elle hésita beaucoup, parla avec son mari d'une idée qui eût pu paraître une folie: faire un enfant avec un autre ours. Son mari, par amour, accepta en lui disant:

 

"Malgré nos 3 enfants du Sud, c'est d'un enfant à toi, porté et sorti de ton ventre, que tu as besoin. Je n'ai pas le droit de te priver de cela, va dans ta démarche si c'est bien ton désir, si tu n'entres pas dans le désir d'un autre, en faisant cela. Fais-le vraiment, si tu trouves un autre ours qui a suffisamment d'amour pour lui aussi accepter cette situation à venir, de ne pas élever son propre enfant, de te le confier, pour que nous l'élevions toi et moi ensemble..."

       Ils se dirent et se dirent  bien d'autres choses encore, car ce projet touchait à des enjeux intimes, sensibles et délicats. Et je ne peux moi-même en dire plus car je ne sais rien des amours chez les ours du pôle, ils sont discrets même si leurs sentiments sont aussi intenses que chez les hommes.

         Quelques mois plus tard, l'ourse se trouva, tout étonnée et ravie, un peu inquiète aussi, enceinte.

       Pour la 1ère fois de sa vie, elle portait un bébé ours dans son ventre. Mais quelques semaines plus tard, elle fit une 1ère fausse couche. Plus tard une 2ème. Et la succession de tous ces événements l'interrogea beaucoup.

-- Peut-être est-ce son corps qui lui disait à sa façon:

"Malgré ton désir de mettre au monde un enfant qui soit de toi, je ne me sens pas capable de t'accompagner plus loin."

-- Peut-être aussi ce bébé ours nouvellement conçu pensait-il, dans le ventre même de sa maman, qu'il allait déchirer un couple? Ou réveiller chez le géniteur qui avait donné sa semence de vieilles blessures insupportables à la seule idée que son enfant serait élevé par un autre que lui, et cela malgré son accord de départ?

--Peut-être que l'ourse redoutait tout au fond d'elle-même cette naissance, qui allait la confronter à une position nouvelle, celle de maman et de mère d'un enfant à elle!

-- Peut-être aussi que l'ourse, dont je conte l'histoire, avait surtout besoin de faire la preuve qu'elle était capable de concevoir, seulement concevoir, mais pas d'avoir à nourrir, à élever un petit ours pendant des années?

--Peut-être aussi restait-elle fidèle à sa mission de ne devoir élever et s'occuper que des enfants des autres.

roradat article


      Je ne sais rien de plus. Les ours ont des fidélités qui échappent à la compréhension des humains.

 

      Je pense avec émotion à cette ourse et à son mari, qui tentèrent avec tant d'amour et de persévérance l'impossible. Je pense à elle, loyale à sa propre histoire et en même temps respectueuse de la vie, qui ne pouvait s'incarner directement en elle.

 

J. Salomé

Posté par Roradat à 07:24 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :
11 mai 2015

Bien vrai!

 

Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu, 

Nous ne faisons que les traverser. 

Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer…

 

Après quoi,..... nous rentrons à la maison.

 

 

 

Proverbe Aborigène.  

Posté par Roradat à 23:13 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :