18 janvier 2014

Créer, recréeer


Créer et recréer son existence

Et tendre vers l'espoir

Créer la plénitude du moment

C'est communiquer...

Abandonner sa solitude première

S'ouvrir au regard et aux paroles des autres

Reconnaître la puissance d'un groupe

Et s'y joindre en toute confiance

 C'est se libérer...

Car la vraie liberté est intérieure

Elle brise les chaînes

Elle nous donne la clé qui mène vers la lumière

Cette Lumière qui nous fait...

Aimer la vie

                 Texte du net

Posté par Roradat à 08:44 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

05 janvier 2014

Aimez-vous

Aimez-vous et aimez aussi tous ceux qui vous entourent. !

Aimez-vous inconditionnellement, acceptez-vous complètement tels que vous êtes, parce que vous ne savez pas ce que vous êtes ni qui vous êtes !

A l’intérieur de vous vit un être merveilleux, un Etre d’une Lumière resplendissante, un Etre d’une bonté et d’un Amour immenses. Apprenez donc à aimer cet être merveilleux, cet Etre de lumière en chacun de vos frères !

Apprenez de façon à ne pas vous juger ou juger les autres !

Il faut que cela vienne à votre conscience. Si vous vous jugez, si vous jugez les autres, et c’est également l’Etre Divin que vous jugez en vous et en eux.

Posté par Roradat à 07:46 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
30 décembre 2013

Être heureux en s'aimant

Je m'aime tel que je suis.
Je suis heureux pour la simple raison que je suis vivant.
Je profite de ma vie.
Je suis plein d'énergie.
J'ai une bonne santé physique et mentale.
Je suis sur la voie du succès.
Je suis tranquille et détendu.
J'ai toujours du temps pour moi.
Chaque jour je me sens mieux.
Mes relations affectives sont harmonieuses.
Je crois que l'abondance peut être normale dans ma vie.
Je profite de tout coeur de ce que j'ai.


P. Kummer

Posté par Roradat à 07:48 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
19 décembre 2013

As tu déjà .........

Hebergeur d'image

As-tu déjà observé les enfants jouer sur un carrousel ou écouter la pluie tomber sur le toit ? Déjà suivi un papillon volant gaiement ou bien admiré un coucher de soleil ?

Tu devrais t'y arrêter. Ne danse pas trop vite car la vie est courte. La musique ne dure pas éternellement.

Est-ce que tu cours toute la journée, toujours pressé ?

Lorsque tu demandes "Comment ça va ?", est-ce que tu prends le temps d'écouter la réponse ?

Lorsque la journée est terminée, est-ce que tu t'étends dans ton lit avec 100.000 choses à faire qui courent dans ta ête ? Tu devrais ralentir.

As-tu déjà dis à ton enfant : "Nous le ferons demain" et le remettre au surlendemain ? Déjà perdu contact avec un ami, laisser une amitié mourir parce que tu n'avais jamais le temps d'appeler pour dire bonjour

Tu ferais mieux de ralentir, ne danse pas trop vite car la musique cessera un jour. La vie est si courte.

Lorsque tu cours si vite pour te rendre quelque part, tu manques la moitié du plaisir d'y être. Lorsque tu t'inquiètes et te fais du souci toute la journée, c'est comme un cadeau non ouvert que tu jetterais.

La vie n'est pas une course, tu dois ralentir ton rythme, prends le temps d'écouter la musique avant que la chanson ne soit terminée.

Anonyme

Posté par Roradat à 09:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
16 décembre 2013

L'homme est capable.....

L'homme est capable de créer tout ce qu'il peut imaginer.

L'image mentale engendre bel et bien les conditions et les expériences dans
la vie personnelle et les affaires de l'être humain.

Sa seule limite réside dans l'utilisation négative qu'il fait de son imagination.
Autrement dit, s'il existe un échec ou un manque dans votre vie,
c'est que vous l'aviez d'abord imaginé dans votre esprit.

Vous créez d'abord les limitations de votre vie dans votre esprit, et c'est
également dans votre esprit que vous pouvez commencer à dissiper ces
limitations et à remodeler votre vie telle que vous la désirez.


C. Ponder

Posté par Roradat à 08:17 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

10 décembre 2013

Apprendre

Nous sommes ici-bas pour apprendre en élargissant notre conscience
du monde et de nous-mêmes.

Apprendre sur le monde nous aide à réussir dans la vie.

Apprendre sur nous-mêmes nous aide à évoluer.

Les défis que posent nos relations, notre santé et notre situation financière
font partie intégrante de notre programme d'apprentissage.

La vie quotidienne nous enseigne tout ce que nous avons besoin de savoir
pour faire un pas de plus sur notre chemin.

Chaque jour nous apporte
immanquablement les leçons que nous devons tirer.


Dan. Millman

Posté par Roradat à 08:20 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
09 décembre 2013

Il était une fois, l'arbre........

 

 

arbre

Il était une fois un arbre majestueux. Sur celui-ci dominait de belles branches comme de moins jolies. Un jour une branche toute frêle, différente des autres, portant une espèce de petit cancer au bout de sa tige s'interrogea :

" - Pourquoi je suis pas comme vous ? demanda t elle. "

Une de ses sœurs lui répondit :

" - Tu n'es pas différente ! Tu es identique à nous."

De part cette réponse notre branchette surenchéri et un dialogue commença entre ses frères et sœurs branches.

"Regardez moi je suis toute petite, j'ai comme un gros bouton, je suis fragile ! Dès que le vent souffle je me plie sans cesse. Dès que le soleil donne, je grandi sans grossir. Dès que la pluie tombe, ça ma flagelle. Vous mes sœurs et frères de sève, vous ne craignez rien ! Vous êtes si robustes ! Voyez votre écorce ! Elle vous protège de tout !" 


- Branchette, sache que la différence n'est d'extérieure. Au fond de toi coule la même chose que nous. Au fond de toi subsiste les mêmes questions que nous. " dit la plus grosse branche de l'arbre.


Notre branchette bien déçue de ces réponses resta triste. Puis le printemps, les oiseaux...notre branchette voit son gros bouton grossir. Elle à peur de mourir car elle se sent et vois surtout qu'elle est différente des autres.

Elle décide donc de continuer ses questions.

"- Pourquoi je suis différente ? "

"Jeune branchette, laisse toi le temps de grandir. Oh ! tu n'es pas si différente ! Regarde d'où ton pied vient. Non pas de la terre même mais de ce qui te fais vivre au travers d'elle : de la sève, de la nature. Nous sommes tous unis par la même sève. Regarde ce petit bouton comme tu le nommes. Regarde laisse le temps de laisser venir à toi les réponses. Ma branchette, nous sommes tous nés  de la même source. "

Alors là notre branchette est toute ébranlée. Elle ne sait plus comment faire, penser ou comprendre. Elle décide donc de lâcher prise et de laisser le temps faire les choses.

Le lendemain, a la grande surprise générale notre branchette fût réveillée par un grand cri d'une de ses sœurs !

" Branchette ! branchette ! Regarde, voit ce cadeau que tu porte sur toi ! "

Notre branchette toute endormie regarde mais ne voit rien ! Oh si !
Ce fameux petit cancer, bouton, vient de s'éveiller ! Quelle petite fleur magnifique ! C'est la première de l'arbre.

Notre branchette si différente des autres vient de donner un don majestueux a l'arbre. Une fleur blanche, lumineuse.

Notre Branchette se réjouit et comprend enfin cette différence.

A priori, au premier abord, elle était différente. Oui, mais notre branchette n'avais regardé que le devant de sa coupe. Elle n'avait pas regardé ailleurs. Ses sœurs et frères branches aussi ont des fleurs, plus haut dans l'arbre. La jeune branchette observa plus attentivement ses petite sœurs et frères. Elle constata qu'elle n'était pas seule dans ce majestueux arbre à être petite. Mais que d'autres s'y logeaient, donnant eux aussi une splendeur supplémentaire à monsieur arbre, leur Père.

Chacun à sa juste mesure apporta une fleur puis un fruit. Notre branchette grandi, grossi, ne sentant plus de différence et porta à son tour une branchette qui se posa donc les même questions.

Conclusion :

La différence fait l'Unité.

Chacun à sa juste mesure fait avancer la sève représentant l'Amour.

Cet Amour qui est aussi Unique que chacun l’est.

De cette fleur va naitre le fruit. Le fruit que nous portons, le fruit que nous transmettrons, le fruit qui nourrira.

Savoir se connaitre pour regarder les autres et nous rendre compte que nous ne sommes pas seuls. Qu'autour de vous, se trouve toujours, une personne pouvant répondre a vos questions. Une branche, qui connaît vos questions par son acquis. Et qui saura de mieux qu'elle pourra vous y répondre, sans pour autant vous donner cette réponse. Cette branche ne fera que vous mettre sur le chemin de votre Vérité afin de trouver votre réponse vous même.

Comme cette sève, laissez toujours l'Amour vous faire grandir, vous faire éclore de jolies fleurs qui deviendront des fruits magnifiques, puis comme ça les papillons viendront vous voir.

Posté par Roradat à 09:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2013

À méditer.......

Les événements que vous traversez sont toujours à l'image de votre
pensée à ce moment-là.

Ce que vous croyez, ce que vous comprenez au
plus profond de vous-même s'extériorise dans les circonstances de
votre vie.
Il n'est point de cause et d'effet provenant de l'extérieur se réalisant
à l'extérieur ; tout provient toujours de l'intérieur avant de se
matérialiser à l'extérieur.

Chaque jour, chaque instant est vraiment
le début d'une vie nouvelle.

Ce que nous appelons souvenirs ne sont
en réalité que des pensées que nous avons dans le présent, comme du
reste ce que nous appelons anticipation.

Personne n'a jamais vécu
ailleurs que dans le présent.

Savoir cela c'est franchir une porte
qui s'ouvre sur la liberté.
(E. Fox)

Posté par Roradat à 08:49 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
25 novembre 2013

Echec et donner....

                             La chute n’est pas un échec. L’échec c’est de rester là où on est tombé.
                                                                                    Socrate  

Donner est un moyen puissant pour attirer davantage d’argent [d'amour, etc.] dans votre vie car, lorsque vous donnez, vous dites : «Je vis dans l’aisance». (…)

Si vous pensez : «Je n’ai pas assez d’argent pour en donner», bingo ! Vous savez maintenant pourquoi nous n’en avez pas assez ! Lorsque vous pensez que vous n’avez pas assez d’argent pour en donner, commencez à faire des dons. Comme vous démontrerez votre foi en donnant, la loi de l’attraction devra vous en renvoyer davantage.

Il y a une grande différence entre le don et le sacrifice.

Donner avec un coeur débordant procure un immense bien-être. Se sacrifier n’est pas agréable. Ne confondez pas les deux gestes. Ils sont diamétralement opposés. L’un émet un signal de privation alors que l’autre irradie la surabondance. L’un est agréable et l’autre désagréable.

Le sacrifice conduit éventuellement au ressentiment. Le don qui vient du coeur est l’un des gestes les plus réjouissants que vous pouvez effectuer et la loi de l’attraction captera ce signal et vous le rendra au centuple. Vous pourrez sentir la différence.

Rhonda Byrne
Le Secret

Posté par Roradat à 09:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
22 novembre 2013

Imaginez........

Imaginez votre subconscient comme une vaste pièce carrée dotée d'une
seule porte. Cette entrée est protégée par un garde qui représente
votre esprit conscient. Son travail consiste d'abord à ne permettre
l'entrée de la pièce qu'en fonction de certains critères précis.
Lorsque vous êtes né, cette pièce était vide et le garde y laissait
entrer quiconque le demandait.

A mesure que vous vieillissiez et que
vous viviez certains événements, votre pièce s'est remplie d'une variété
de convictions et d'opinions à propos de vous et de votre univers.
Ces convictions et opinions en sont venues à former une sorte de club
exclusif, qui a finalement déterminé votre personnalité et s'est livré
à une prise en charge. En fait, cette prise en charge a été telle que
le club a commencé à dire au garde qui pouvait joindre le groupe et
qui ne le pouvait pas.

En d'autres mots, lorsque le subconscient ne
se sentait pas à l'aise concernant les qualifications d'un candidat
(une nouvelle conviction ou opinion), l'accès lui était refusé. Le club
exerçait son droit de n'accueillir que les nouveaux membres qui étaient
compatibles avec les anciens résidents. Si les résidents croyaient
fermement que vous n'étiez pas un bon athlète par exemple, le groupe
refusait l'accès à quiconque croyait le contraire.
Le contenu de votre espace mental représente la programmation totale
à laquelle votre cerveau a été soumis jusqu'ici.

L'occupant le plus
puissant de la pièce est la « clique » de l'image que vous avez de
vous-même, qui forme un consensus de ce que vous êtes et de ce que
vous pouvez réaliser. Collectivement, il contrôle ce que vous pensez
de vous-même, ce que vous ressentez et, surtout, vos agissements dans
tout ce que vous dîtes et faites.
Cela vous donne une bonne idée du sérieux problème auquel font face
de nombreuses personnes.
W. Doyle Staples

Posté par Roradat à 01:40 - - Commentaires [9] - Permalien [#]