La vie est tellement ironique :

il faut avoir connu la tristesse afin de savourer le bonheur,

le bruit afin d’apprécier le silence

et

l’absence afin de profiter de la présence…

Auteur inconnu