O Grand Esprit,

J’invoque le calumet en révérence et gratitude

envers la vaste Création dont je fais part,

Pour le don de la Vie que tu fis à ton serviteur,

Pour le Soleil et tous les corps célestes,

Le ciel bleu, les grands rochers éternels,

Les montagnes magnifiques avec leurs forêts odorantes,

Leurs purs ruisseaux, le royaume des animaux.
Nous te remercions pour tous ces dons.
 

Au Nord et à son gardien, l’aigle blanc :

« Garde-nous purs et clairs d’esprit,

avec des pensées aussi blanches que la neige qui te recouvre.

Rend-nous hardis. »

 

A l’Est et à ta sentinelle, l’aigle rouge :

« Accorde-nous la lumière, afin que nous puissions voir nos fautes

et mieux comprendre les autres. »

 

Au Sud et à ta sentinelle, l’aigle brun qui est beauté :

« Accorde-nous la chaleur du cœur, l’amour et la douceur pour chacun afin que nous soyons aimants et doux à chacun. »

 

A l’Ouest et à l’oiseau tonnerre qui vole au-dessus de l’Univers,

caché dans son manteau de nuages de pluie,

et nettoie la laideur du Monde :

« Nettoie, purifie nos corps et nos âmes de toutes les choses mauvaises. »

 

A la Terre Mère :

« Nous venons de toi et nous retournerons à toi.

Garde-nous nombreux et que nous ayons de longs jours auprès de toi. »

 

Grand Esprit, nous te remercions

et apprécions tous ces merveilleux dons.
Aie pitié de nous.